FORUM DESACTIVE!!!

Forum désactivé !!!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 tri du cd mans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: tri du cd mans   Ven 4 Juil - 23:27

Salut

Je fais le tri cd du Mans samedi.

La dèr avant des vacances de triathlète bien méritées.

Je représenterai le club du mieux que je pourrai.

Si certains d'entre vous sont interressés les inscriptions sont encore ouvertes.

A+

Christophe t pirat
Revenir en haut Aller en bas
Flower Power
Tri-Forumer Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1032
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: tri du cd mans   Lun 7 Juil - 18:50

Bonjour Christophe,

Alors ce CD au Mans, tu nous racontes ?
J'espère que ça a été, à très vite de te lire.

Aurel flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franck D.
Tri-Forumer Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 46
Localisation : Chessy
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: tri du cd mans   Lun 7 Juil - 23:53

en effet un petit récit !

bonne récup et bonne vacances christ.

6s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tri du cd mans   Mar 15 Juil - 21:27

Salut
Je me lance pour vous raconter vite fait mes aventures de triathlète (parce que ça reste encore une aventure pour moi) près du Mans, sur le site du Gué-Bernisson à proximité de l'Abbaye de l'Epau.
Comme pour le triathlon de la vallée de la Rance, j’ai la chance d’avoir un pied à terre au Mans, ce qui m’évite de faire trop de voiture avant la course. J’arrive donc sans trop de fatigue 1h15 avant le départ de la course accompagné de deux potes, dont un photographe qui sera là pour immortaliser mon 4ème triathlon courte distance (je vais vite me rendre compte que 3 triathlons au compteur c’est encore trop peu d’expérience pour éviter de faire de grosses bêtises).
Le truc cool, c’est que cette fois-ci, je ne vais pas souffrire de la chaleur. La température idéale (21°) et les violentes bourrasques qui font s’envoler divers papiers et objets devraient me permettre de rester au frais tout au long de la course à pied.
Le truc moins cool, c’est que vu le vent, je risque d’en baver à vélo…
Déjà pas mal de monde dans le parc quand j’arrive. Je commence à installer le matos en me posant toujours de nouvelles questions. Du genre :
- Le casque, je le mets sur le vélo ou par terre ? Avec le vent, il risque de tomber !
- La ceinture porte dossard, je la mets tout de suite ou après la natation ?
- Ma mini gourde remplie de miel liquide(là j’innove), je la mets dans ma tri-fonction ou après la natation ?
Bref, heureusement que les arbitres finissent par nous appeler pour aller vers le plan d’eau, parce que j’aurai fini par me filer un mal de crâne avant même de commencer la course.
Bien que beaucoup moins angoissé par la natation que pour mes premières courses, je reste tout de même très méfiant envers ce moyen de déplacement plutôt radin en apport d’oxygène.
Je le suis d’autant plus sur cette course qu’il n’y aura pas moins de 8 bouées à passer.
On rentre dans l’eau. Les arbitres on visiblement décidés que la largeur de la ligne de départ ne serait justement pas très large…
On s’entasse donc les uns contre les autres façon sardines à l’huile dans leur boîte en attendant le coup de sirène libératoire.
E t c’est parti !
Je ne décris pas le départ. C’est comme d’hab !!!!!
La première bouée est loin. La seconde encore plus loin. La troisième… Le plus désagréable, c’est quand je suis persuadé d’en être à la dernière alors qu’il en reste encore une. Cela dit, vu l’état d’hypoxie dans lequel je suis après la 5ème bouée, compter jusqu’à huit relève de l’exploit.
Bon, visiblement, j’ai passé la dernière bouée. ça, c’est fait. Je fais le 103ème temps sur 213 arrivants. C’est pas mal étant donné mes trajectoires particulièrement larges sur les bouées (j’ai encore beaucoup de mal à accepter la baston en natation).

Comme d’habitude, je sors de l’eau dans le gaz complet, une petite côte de 10 m (juste pour se rappeler que l’on a des jambes), le tour complet du parc à vélo et là, un grand moment de solitude…
Suite à une transition vraiment nulle à Paris, je m’étais attardé sur la technique des pros en regardant le résumé (sport+) de toutes les manches de grand prix 2007 sur « you tube ». Je me suis même entraîné 4 à 5 fois sur ma terrasse, afin de gagner quelques précieuses secondes.
Eh bien je me demande s'il est possible de faire pire que ce que j’ai fait cette fois-ci.
D’abord, je tente d’être rapide pour retirer la combinaison, tellement rapide que je ne descends pas assez un des deux côtés et elle reste bloquée au milieu du tibia. Je dois la remonter pour pouvoir la descendre plus bas. Ensuite, j’ai bien du mal à mettre ma ceinture porte dossard qui fait des nœuds avec mon guidon, enfin j’essaie de mettre ma petite gourde dans la poche de ma tri-fonction mais celle-ci est obstruée par la ceinture porte dossard. Je finis par la mettre dans une de mes running et je pars sans ma dose de sucre. Mes potes qui regardaient se sont bien marrer. Je pense qu’avec la musique de Benny Hill j’aurais pu faire un vidéo gag spécial triathlon.

Un peu énervé, je finis par prendre mon vélo et c’est parti pour 40 kms. Un kilomètre de côte assez peu pentue pour commencer, mais à froid ça fait tout de même un peu mal aux jambes. Les 10 premières minutes à vélo sont toujours un peu difficiles, le temps que le sang prenne sa place dans les jambes. Au bout d’un quart d’heure, je trouve mon rythme et malgré un gros vent qui ne débouche jamais du même côté, je me sens plutôt bien. A peu près à la mi parcours, je double un coureur qui semble avoir cassé son dérailleur. Il ne pédale plus que d’une jambe. Quand je le double, je me rends compte qu’il a une jambe bloquée et qu’il pédale qu’avec sa jambe droite parce que l’autre est paralysée. Et là, je me dis respect !!!
A la fin du premier tour, j’entends un aller Chessy qui me fait bien plaisir, même si je me demande bien qui peu encourager le club de Chessy au fin fond de la Sarthe.
Au 25ème kilomètre je commence à sentir ma douleur récurrente dans le dos. Dès qu’il y a du vent, cette douleur s’amplifie. Cela m’oblige à me relever régulièrement pour faire passer le mal qui revient malheureusement de plus en plus rapidement. Vivement la course à pied !
Dernière descente avant de poser le vélo, je commence déjà à me concentrer sur ma seconde transition. En effet, là aussi j’inaugure un nouveau style. Je me suis entraîner à descendre du vélo en ayant retiré les chaussures avant la ligne d’arrivée. Or, si ma réussite est proportionnelle à mon entraînement comme pour ma première transition, je devrais logiquement me gauffrer lamentablement !!!
Attention … je retire mes chaussures, replace mes pieds dessus, et hop ! Parfait ! Cette fois-ci, ça s’est bien passé. Je peux aller placer mon vélo. La transition se fait plutôt bien, en tout cas, je ne panique pas comme précédemment. Je fais le 111ème temps à vélo.
C’est parti pour la course à pied !
Les premières sensations sont plutôt bonnes. Le mal de dos à disparu et les jambes ont l’air de plutôt bien fonctionner. La petite côte du début de course passe bien et j’ai un bon rythme.
Malheureusement, ça ne dure pas très longtemps. Au bout d’un quart d’heure la fatigue commence à se faire sentir. Je descends assez nettement ma vitesse de course et commence à me faire doubler par pas mal de concurrents. Pourtant, je ne souffre pas comme mes deux derniers triathlons mais je n’arrive pas à puiser dans mes ressources. C’est encore pire après une demi-heure de course car je sens mes ischios qui commence à tirer. Cela fait déjà longtemps que je me suis fait doubler par les élites qui m’ont rapidement pris un tour en course à pied. Mais d’autres concurrents m’ont eux aussi pris un tour. Le fait de prendre moi même un tour à un grand nombre de coureurs me fait garder le moral. Je m’accroche et quand un concurrent cherche à me doubler à 1.5 km de l’arrivée, je fais de la résistance. Tout d’abord, je reste derrière lui sans me laisser décrocher, puis, je passe devant en accélérant un peu. Je sens qu’il reste accroché. J’attends un peu, puis, je donne un nouveau coup d’accélération. Cette fois-ci il me laisse filer. C’était sympa cette petite course dans la course.
D’un autre côté, j’allais vraiment vite sur ce dernier kilomètre, et quelque part, ça n’est pas normal. Je prends conscience de mon manque de volonté durant la course à pied et même si je ne suis pas aussi performant physiquement que j’aurais aimé l’être à cette époque de l’année, je pense que qu’avec un peu plus d’opiniâtreté, j’aurais pu faire un peu mieux que mes 47’. Je fais le 129ème temps en course à pied. Heureusement qu’il n’y a pas une quatrième discipline parce que je finissais dans la voiture balai…
Mon classement final est 111ème sur 213 concurrents arrivés (230 au départ).
Encore une journée d’apprentissage, l’expérience s’engrange à chaque course. Il va falloir travailler les transitions et accepter de se faire un peu plus mal en course à pied.
Pour l’instant, je vais faire une coupure de 3 semaines afin de revenir sur motiver pour la deuxième partie de saison qui promet d’être passionnante.

Bon repos pour ceux qui se reposent et bonnes courses pour nos compétiteurs du mois de juillet.

A très bientôt

Christophe t pirat
Revenir en haut Aller en bas
Franck D.
Tri-Forumer Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 46
Localisation : Chessy
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: tri du cd mans   Mer 16 Juil - 23:31

C'est le métier qui rentre ! qd tes transitions ne seront plus un problème et source d'angoisse, tu seras encore plus frais, plus performant.....allé christ je sent une certaine déception ds ton récit prend de bonne vacances pense à autre chose, tout en gardant qd même une petite activité physique. Pour éviter de trop en baver à ta reprise !


6s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Tri-Forumer Vétéran
avatar

Nombre de messages : 357
Age : 41
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: tri du cd mans   Jeu 17 Juil - 10:30

Sois bien rassuré en tant que débutant, je comprends ton problème dans les transitions!
A mon avis c'est juste qu'il faut que ça devienne un automatisme et pour ça il va falloir pratiquer. La combi qui sort pas, le dossart qui ne se met pas bien (moi il était tombé et les épingles au fond du plan d'eau)... je me suis reconnu dans ton récit!

On progresse à chaque fois, alors du courage, de la pratique et à bientôt au départ d'une course!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flower Power
Tri-Forumer Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1032
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: tri du cd mans   Jeu 17 Juil - 11:19

Coucou Christophe,
Eh ben quelle aventure !! riche en émotions. Un grand bravo pour ta course et ton classement, super. cheers
Merci pour ton récit.
A+
Aurel flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tri du cd mans   

Revenir en haut Aller en bas
 
tri du cd mans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moto GP au mans 2011 13/14/15 mai
» [72] - Le Mans - Jeux et Figurines
» FNM du 23 au Mans
» QT Le Mans
» le MANS steve Mc queens Buste 1/ 6 éme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DESACTIVE!!! :: Courses-
Sauter vers: